L'histoire d'une vie

dimanche 7 mars 2010

La où commence l'indifférence...

A une époque où des gamines de douze ans portent talons et décolleté, se maquillent outrageusement et fument, savent ce qu'est le sexe sans savoir ce que veut dire faire l'amour, je pense avoir réussi à rester ce qu'on appelle une fille bien. Une fille sachant plaire sans être vulgaire, ayant un minimum d'instruction et le respect des plus âgés. Une fille dont chacun dit qu'elle ira loin dans la vie. Une jeune fille qui a attendu celui qui saurait la rendre heureuse et la refaire sourire, lui permettre de tomber à nouveau amoureuse... Je suis en effet une de ces jeunes filles désillusionnées, ne croyant plus en rien, pas même à l'amour. Enfin, je l'étais. Aujourd'hui, j'ai réappris à faire confiance, à aimer, à vivre... Grace à lui... Rencontre merveilleuse lors d'une fête il y a sept mois déjà... Sans même le connaitre, je lui faisais confiance, sans savoir pourquoi, sans raison valable... Un inconnu dans un soirée, rencontré par l'intermédiaire d'un ami. Dont je parlerai certainement un jour. Sept mois de bonheur, et pourtant... Un simple regard ce matin, a suffit à me glacer le sang, à me faire pleurer à nouveau... Un regard lancé par inadvertance, pour lui sans importance... Une impression d'indifférence, qui a réussi à me faire douter à nouveau... Toutes ces questions... Par hasard, ne serais-je pas assez intelligente, pas assez belle, pas assez mince, pas assez... tout... Peut-être serait-ce le début d'un nouvelle forme d'indifférence... Une chose est certaine, malgré tout ce que j'ai vécu, rien ne fut aussi fort, et rien ne saura me briser plus que je ne l'ai était si jamais il venait à m'abandonner...



Qu'importe le temps Qu'emporte le vent Mieux vaut ton absence Que ton indifférence.
[Serge Gainsbourg]

Posté par Ellea Thalia à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]